Le ronflement et l’apnée du sommeil

Diagnostic

  • 40% à 60% de la population ronflent, soit une personne sur deux ronfle. Aussi, le ronflement est un motif très fréquent en consultations ORL. Il touche aussi bien les hommes que les femmes.
  • Il est parfois le signe précurseur d’un syndrome d’apnée du sommeil (SAS), une pathologie potentiellement grave.
  • La prévalence du SAS en population générale varie selon les études entre 1 et 8 %.
  • Tous les ronfleurs ne sont pas apnéiques, mais presque tous les apnéiques sont ronfleurs !

Les symptômes de l’apnée du sommeil

Comment peut-on évaluer l’intensité de la somnolence diurne ?

Il existe 2 scores :

–  Pour l’adulte : le score d’Epworth

Considérée comme sévère si le score d’Epworth ≥ 11.

–  Pour l’enfant : le score de Spruyt Gozal

Si le score de Spruyt Gozal ≥ 2 ,75, l’enfant présente probablement un syndrome du sommeil modéré.

Vous pouvez vous évaluer votre sommeil par le questionnaire sommeil de la société Française d’ORL et de la chirurgie cervicofaciale  (Questionnaire Sommeil SFORL)

Les risques du syndrome d’apnée du sommeil

L’examen clinique s’attache à retrouver les causes des ronflements et ou l’apnée du sommeil :

  • Notamment les obstacles anatomiques qui pourraient obstruer le passe de l’air.
  • Les médicaments
  • La prise de poids
  • L’âge
  • La position pendant le sommeil
  • Tabac et alcool

Pour rechercher les sites obstructifs, votre ORL sera améné à introduire une fibroscopie par le nez. Il s’agit d’un examen peu agréable mais non douloureux.

Enregistrement du sommeil: la polygraphie ventilatoire

Il s’agit d’un examen qui se réalise chez le patient.

Il permet de recueillir différentes informations de votre nuit:

  • Les ronflements : Nombre, intensité sonore, les positions prédominantes
  • Les apnées
  • Le taux d’oxygène dans les tissus
  • La Fréquence cardiaque

L’équipement de la polygraphie ventilatoire est réalisé par votre médecin ORL en fin de journée et le patient sort du cabinet équipé de cette dernière.

Le boîtier est placé sur le poignet et est relié aux différentes électrodes.

Le paramétrage sera réalisé avec le patient notamment l’heure du début de votre nuit et l’heure de votre réveil.

L’enregistrement se fait automatiquement en fonction du paramétrage préalablement défini avec le patient.

Le patient ramène le polygraphe le lendemain.

Les résultats de l’enregistrement et le traitement des ronflements et/ou de l’apnée de sommeil seront exposés lors de la prochaine consultation.

Résultat

Le traitement

Le traitement des ronflements et ou des apnées repose selon 3 axes :

La chirurgie

La pression positive continue

L’orthèse d’avancée mandibulaire

Il faut associer au traitement les autres paramètres notamment la perte de poids.

La chirurgie

Elle consiste à corriger les différents obstacle anatomiques constatées lors de l’examen clinique pour diminuer l’intensité des ronflements sans les faire disparaître totalement. Certaines structures ne peuvent être traitées chirurgicalement comme une grosse langue.

Les différentes chirurgies classiques

La chirurgie des amygdales

La chirurgie du voile du palais et de la luette

Traitement des ronflements par radiofréquence

Indications

  • Ronflements invalidants simples sans apnée

Principe

  • Rigidifier par un courant électrique au niveau du voile du palais pour diminuer sa vibration lors du passage de l’air et ainsi diminuer l’intensité des ronflements ou réduire l’épaisseur des cornets inférieurs pour une meilleure respiration par le nez ainsi diminuer l’intensité des ronflements

En pratique

  • Sous anesthésie générale dans la majorité des cas mais possible sous anesthésie locale, à discuter avec votre chirurgien
  • Traiter un seul ou plusieurs sites obstructifs dans le même temps opératoire
  • Soins après l’intervention: lavage de nez, antalgiques et un petit régime froid et liquide

Reprise de l’activité professionnelle rapide

Parfois prise en charge par la Sécurité Sociale

Orthèse d’avancée mandibulaire

Principe : avancer la mandibule pour libérer de l’espace au niveau de la gorge pour que l’air puisse passer sans faire de collapsus total (apnées) ou collapsus partiel (ronflements). Cette avancée de la mâchoire exerce une force importante sur les dents et l’articulation temporomandibulaire.

Conséquences : mobilité dentaire et doulour au niveau des oreilles

Indications :

  • Ronflements avec un syndrome d’apnée modéré
  • Ronflements simples
  • Syndrome d’apnée du sommeil sévère sans antécédent cardiovasculaire grave
  • Syndrome d’apnée du sommeil sévère: refus de la PPC

Pression Positive Continue

  • Indication: Syndrome d’apnée du sommeil sévère (fatigue+++)
  • Principe: Délivrer de l’air par pression positive par le nez et ou la bouche pour ouvrir la gorge qui « se ferme » lors de la respiration lors du sommeil pour éviter les ronflements et les apnées
  • L’appareil est installé chez vous par le prestataire
  • Prise en charge totalement par la sécurité sociale

Téléphone: 02 40 95 81 24

Santé Atlantique

Avenue Claude Bernard
44800 SAINT HERBLAIN

Santé Atlantique

Avenue Claude Bernard
44800 SAINT HERBLAIN

Téléphone: 02 40 95 81 24

Suivez mes actualités sur les réseaux sociaux